Les romans de Lotis

Les romans de Lotis

J'écris, je partage, je rends compte

Les articles "fleurs des nuits"

Hey you, you know me

[...] Hey you, you know me, you've touched me, I'm real I'm forever the one that lets you look and see and Feel me I'm danger - I'm the stranger And I, I'm darkness, I'm anger, I'm pain I am master The evil song you sing inside your brain Drive you insane...

A cinquante mètres

À cinquante mètres, les poussettes, les vélos ne s’attardaient plus sur le pont des Amours. Une soprano se taillait un mode vibrato. Une mezzo insistait sur le contre-chant. Osait par à-coups le crescendo. Pas à pas, la querelle se noyait dans les verdicts....

Derrière leur Raybane

Saint-André – Derrière leur Raybane, ses rétines biaisaient sur un voilier. Le soleil éclaboussait les courants alpins, les rainures des montagnes, les multitudes de pétunias et les touristes en tongs au bord des canaux. Il méprisait la petite ville....

C'était un havre de paix

La campagne — C’était un havre de paix, une campagne comme exilée là par le progrès. Des forêts, des prairies s’embusquaient dans les vallées, lézardaient les collines. Les cieux déblayaient les monts. Peaufinaient à l’horizon les cimes en ombres chinoises....

Someone's built a candy castle

[...]Someone’s built a candy castle For my sweet sixteen Someone’s built a candy brain And filled it in [...] Billy IDOL – Sweet Sixteen (Idol) – « Whiplash Smile », EMI/Chrysalis Records 1986. Aux alentours de Solèse — La boîte de nuit grouillait de...