Les romans de Lotis

Les romans de Lotis

Je raconte des histoires, vraies de préférence.

De son père

Saint-André, quartier de la gare — De son père, pendant son enfance, il n’avait obtenu que des visites chronométrées d’une semaine, six fois par an. Des cartes postales chamarrées, des repères en forme d’images de lointains pays. Parfois un dromadaire...

Le lendemain

Le lendemain, elle se dota d’un courage exemplaire pour aller en cours. Là, avec ses codétenus, elle ingurgita deux heures durant la dissection des œuvres de Baudelaire. Les rhapsodies de la versification contaminaient son propre imaginaire. Cultivaient...

Dans chaque regard, j'ai cherché.

Saint-André, quartier de la gare – Dans chaque regard, j’ai cherché… Il réfrénait une angoisse. Il s’efforçait d’apercevoir derrière la vitre autre chose que les néons, les poubelles, la cabine téléphonique, les immeubles. Et si elle ne revenait plus,...

Une averse stationnait

Une averse stationnait par-dessus les toitures. Les nuits s’avéraient humides, les jours encore longuets. Mais ce soir-là engloutit Saint-André tôt, d’une traite. Elle franchit la grille du square puis la ruelle. Elle apprécia un temps le calme. L’ondée...

Whole lotta lover

[...] Whole lotta lover, keepin’ undercover Never knowin’ where you been You’ve been fadin’, always out paradin’ Keep in touch with mama kin ! [...] AEROSMITH – Mama Kin (Tyler) – « Aerosmith », Columbia 1973. Saint-André — Dans un angle de la bibliothèque,...