Les romans de Lotis

Les romans de Lotis

J'écris, je partage, je rends compte

Whole lotta lover

[...] Whole lotta lover, keepin’ undercover

Never knowin’ where you been

You’ve been fadin’, always out paradin’

Keep in touch with mama kin ! [...]

 

AEROSMITH – Mama Kin (Tyler) – « Aerosmith », Columbia 1973.

 

Saint-André — Dans un angle de la bibliothèque, il subtilisa les paumes de sa compagne. Les étreignit. Elles se libérèrent en sursaut. La jeune fille était pensive. C'était un mercredi après-midi. L'Énervée s'était incrustée avec elle chez Mark. Or, le propriétaire de l'appartement était bizarrement présent.

Depuis l’arrondi du bar, l’Énervée se carrait chaque fraction de la saynète, entortillait ses épis violets. Elle s’était précipitée chez le coiffeur, mue par une soif de provocation. Sans la bénédiction du Vieux, au mépris de ses clients sélects. Son côté anarchiste, punk, ressuscitait. Soudain, elle ne s’isolait plus des codes de son âge. Depuis qu’un mec de son lycée accro aux Sex Pistols la snobait. Elle. Parce qu’elle l’effrayait. Texto. Violette, la coloration inédite la démarquerait encore plus. Partout, on ne verrait qu’elle. Elle ferait baver ce crétin à crête. Au loin, la représentation sévissait. La Poupée adhérait toujours à l’alliance entre collègues, au clan. Elle dissertait d’une même tonalité un peu naïve. Mais quelque chose enflait. Une rébellion peut-être. Un ras-le-bol sans doute. L’état d’esprit germait. Jetait sur elle une volonté épaisse : l’obstination. C’était visible. Malgré les démentis formels de l’intéressée, l’Énervée enregistrait le changement. Et elle l’aurait parié, l’obstination, le changement, c’était à cause du serveur. À quoi bon alors cette fascination réciproque ? Ces deux faux tourtereaux, subjugués l’un par l’autre ? Ils délaissèrent leur nid. Victoire relâcha sa touffe violette. Planifia des répliques. Ils étaient devant le bar. Se cajolaient comme un vrai couple. L’Énervée renonça à ses sarcasmes. Plus tard, Cassandre disparut. Le murmure fondit alors.

Mark : Fais-moi plaisir, surveille-la.

Victoire : C’est pas nécessaire Master : elle est sage…

Elle pouvait se tromper. Elle devait s’en convaincre. 

Mark : J’insiste, Victoire. Fais-le pour moi. 

Victoire : OK. Je serai comme son ombre.

Au fond, que devait-elle faire ?

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article