Les romans de Lotis

Les romans de Lotis

Je raconte des histoires, vraies de préférence.

12. Le Spectateur

12

Le spectateur

 

Ce qui s’est passé, je ne suis pas dans le secret. Ce que je sais, c’est que ça a tourné illico à la guerre ouverte, aux coups sous la ceinture. Le sexe, c’est parfois des ennemis en perspective, du Annabelle avec Martial. Le Vieux avait un gros contentieux à régler avec Cassandre, ça, c'est certain.

Les filles n’ont pas eu que les beaux rôles, franchement. Elles ont un peu servi de défouloir. On les a menacées parce qu’on n’avait pas envie de s’attaquer à plus fort que soi. Bon, il y a en plus une question de caboche. Parce que dans l’exemple Annabelle et Martial, les coups fourrés, ils ne venaient pas toujours de son côté à lui. Même si Annabelle est mon idole, il faut le reconnaître : elle se défendait et elle chargeait aussi. Quant à Cassandre, elle ne s’est pas faite que des amis, à cause de son fichu carafon. Disons que c’est le style de fille à broncher.  Perso, je la trouve trop chatouilleuse sur certains sujets. Mais de là à se faire des ennemis partout, il y a un fossé. Un tas de merde à ne pas dépasser. Elle, elle a franchi tout ça et le reste, assez allègrement. À l’époque, je n’avais même pas une vague idée de sa tronche. Et j’ai entendu des ragots sur une soirée à couteaux tirés. Moi, je me permets d’en plaisanter. Mais ce n’est pas le cas de certains. Ou de certaines.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article