Les romans de Lotis

Les romans de Lotis

J'écris, je partage, je rends compte

9. Le Spectateur

9

Le spectateur

 

Le souci pour Mark, c’est qu’il ne savait pas dans quelle catégorie la classer. C’est flagrant, Mark, c’est quand même un gosse de riche pourri gâté qui se paie des heures de détentes pour pallier son caractère de psychopathe. Mais ça, on reviendra dessus. Lina lui a fait un joli cadeau, tiens, quand elle l’a affublé de ce sobriquet, Master.

Ma copine Cassandre avec sa sale manie de toujours miser sur la contradiction, pour le coup, c’est vrai, il faut la supporter. Mais on s’habitue au fait de ne pas la suivre. En particulier sur la contestation, ses tendances sociales, dinosaure de gauche, anar, croyante, j’hésite. C’est une originale.  Moi, j’ai résolu le problème, je l’ai cataloguée : inclassable. Pas mystérieuse, parce que franchement, ses idées, elle les exprime plutôt quinze fois qu’une, juste compliquée _ comme toutes les femmes _ et bavarde _ comme ma mère. Voilà un bon résumé : elle a un caractère bien trempé.

Mark, lui, il n'était pas capable d’appréhender ce tempérament chez une femme. Surtout de cette fille-là, il voulait que le côté pute, c’est là où il y a eu conflit d’intérêts, et on s’attache à ces bêtes-là dans la foulée. On parle de créer une nouvelle personne d’une existante. Et ça, ce n’est pas possible. Alors Mark, aussi intelligent soit-il, et là, je me permets d’en douter, il s’est dit, je vais m’amuser, cette fille est naïve, elle est jeune, elle réagira comme je veux et lala la… ben non. En dehors de s’amuser, qu’est-ce qu’il voulait, Mark ? Se défouler. Parce que Mark, c’est un grand nerveux. Et qu’une femme, sur son front, c’est écrit punching-ball. Et puis encore, les coups, les traumatismes physiques, ça reste avouable. C’est quoi, le pire dans ces situations : les insultes, les menaces, le chantage, ce qui compose la manipulation mentale ou la pression physique ? Tabasser ou pousser l’autre à renier son identité, sa fierté ?

C’est du Machiavel : il est plus sûr d’être craint que d’être aimé.[1] C’est du Mark. Obligé, monsieur n’a pas de faiblesse. C’est bizarre, il s’est souvenu d’un cadeau de famille, d’un manoir, à vingt minutes de Solèse. Accessoirement, c’était à un quart d’heure de là où Cassandre avait l’habitude de passer des vacances ou des week-ends, c'est-à-dire de chez ses parents. Tiens. Elle a pris ça texto pour de l’ingérence. Avait-elle tort ? 

 

[1] Le Prince — Niccolo MACHIAVELLI, dit MACHIAVEL (1469-1527) a composé son chef-d'œuvre en l’an 1513. Nous, on a hérité d’un traité politique très cale armoire.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article